Le matin, apres quelques sceaux d’eau sur la tronche en guise de douche, descente au village pour acheter de la nourriture de la journee au marche (pas de frigo) et boire le cafe du matin. Le premier jour j’ai eu un peu peur : ici il le serve glace, donc dans un verre rempli de glacons a l’eau du puit.. hum! Au cafe, les hommes se retrouvent, regardent la tele ou jouent a la loterie vietnamienne. Ils captent les resultats a la radio, et 80.000 riels sont a gagner, environ 15 euros.

P1110764

Parfois petit dej, assiette de porc grille, legumes et riz. Donc riz matin, midi et soir certains jours! Mais les repas ne sont pas monotones, on peut avoir sur la meme table des oeufs, du poulet, du poison et du porc, prepares separement, assaisonnes differemment, dans plusieurs petits plats.

P1110759

 

Premier gros contact avec les enfants au village, certains me suivent jusqu’a mon retour a l’ecole. On joue ensemble, on se bagarre, un rien les interesse, une reparation de tong, un livre, mais surtout ce qui a la cote, c’est l’appareil photo! J’ai du mal avec leur prenom mais ils ont aussi du mal a prononcer le mien. La barriere de la langue pose pas mal de problemes. Dans le village, certains ne comprennent a peine “hello”. Souvent les enfants courent derriere, j'entends "baraatee baraatee" autour de moi, "etranger", ou "teacher teacher" car il y a certains de mes eleves aussi.

Le chemin d'acces au village et les maisons en lisiere de la campagne environnante, parfois perdues dans la foret :

P1110676     P1110678

P1110680     P1110682

Je me donne une semaine pour apprendre les bases de cambodgien : comment dire bonjour merci au revoir svp, les chiffres, comment marchander, et les incontournables pour commander a manger. Une des prof assistante me sert de coach, un peu de Khmer chaque soir, avant le repas.

Premiere grande visite du village : chemin en terre entres maisons de bois et toles. La superstition ajoute un morceau de tissus rouge dans chaque charpente pour eloigner le mauvais sort. Le village s'etire le long du port, constitue d'une multitude de pontons en bois ou sont amarres les bateaux en pagaille. Les gens sont souriants, m'aident volontiers pour trouver mon chemin, les "hello" fusent de partout. Des pistes ou sentiers en terre brune serpentent entre les maisons. On dirait que les poules ici sont passees a la machine a laver : toutes hirsutes avec des plumes en moins parfois, les chiens sont peles et souvent assoupis.

P1110687     P1110717

J'evite de prendre les gens en photos, ca fait franchement touriste

P1110826     P1110831

 il y a beaucoup de tout petits commerces ou l'ont trouve de tout. Tout est nouveau, tout est depaysant. Un homme fait tomber des noix de coco avec une perche d'au moins 30m, attention a ne pas passer dessous! Des vieux jouent aux cartes dans un coin, des vendeurs sont assis au milieu de leurs etalages. Un bebe endormi dans un hamac, balance tres fort d'avant en arriere. Au detour d'une rue, deux grands yeux en amande m'observent entre deux grandes planches. Magnifiques, mais pas le temps de prendre une photo, ils avaient disparu!

P1110768      P1110675     P1110818

Le toboggan le moins cher du monde :

P1110820

Certains poissons, crevettes, riz sechent un peu partout au soleil :

P1110694    P1110695

Les Manouches version cambodgienne : ils vendent des poteries en camions de villages en villages. Metier perilleux avec les routes defoncees du pays!

P1110758

Les gens dans cette region sont vraiment adorables. Je n'ai jamais vu un seul signe de mecontentement, colere, violence, alcoolemie, cupidite, insulte, rien! Les vols n'existent pas, tout est grand ouvert aucune chaine ou cadenas, le bois, le riz, tout est stocke a l'exterieur en cette saison. Ici quand j'achete un repas ou un melon au marche, je le paye le meme prix que les locaux, tout simplement. Tout le monde est souriant, les gens travaillent dur, les enfants aussi mais c'est la norme. Pas de stress, d'horloges, quasiment aucune montre a leurs poignets. A toutes heure de la journee, les hommes comme les femmes se retrouvent entre eux, entre amis, jouent avec les enfants ou prennent leur repas en famille. Avec le climat tropical, les gens marchent lentement, font les choses a leur rythme, ne crient jamais et dorment beaucoup. Devant chaque maison, on est sur de trouve au moins une personne en train de se reposer dans un hamac! L'atmosphere est vraiment paisible, agreable, un peu hors du temps, c'est reposant :)